santorin

Guide de voyage sur l’île de Santorin

santorinSantorin, que les Grecs appellent Thira ou Thera, est la dernière ile des Cyclades avant la Crète.

C’est aussi la plus étrange et la plus mystérieuse, celle dont toutes les croisières égéennes ont fait une des plus importantes escales de leur programme.

Plusieurs milliers de visiteurs chaque années, depuis la découverte a Akrotiri , restent silencieux et stupéfait ,devant le spectacle de la nature , chaque soir si différent ,pendant le coucher du soleil pour mémoriser les contraste des couleurs et imaginer le début ou la fin du monde.

Santorin est une île volcanique , née par conséquence, de la plus importante éruption volcanique de la préhistoire, de la zone méditerranée.

La caldera créé au centre de l’île suite a l’éruption volcanique ,donne cette forme circulaire qui offre a l’île son charme, connu a chaque coin du monde ,depuis les excavations archéologiques d’Akrotiri ,en Avril 1967 et la découverte de la ville préhistorique et les fameuses fresques

Les roches rouges , noires ou blanches, découvrent les différentes couches de la terre coulée sur la mer Égée, aucune description ne peut capturer l’émotion qui échappe a chaque instant et fait rêver des femmes et des hommes , venus du monde entier.

La culture de la vigne sans arrosage, par simple humidité nocturne ,connue depuis la préhistoire sur l’île de Santorin , offre un goût particulier aux vins blancs d’excellente qualité a déguster ,dans plusieurs caves a vin de l’île …

Histoire

L’île que toutes les périodes historiques de la zone méditerranéenne ,ont marquées de leur passage , a deux Noms .Thera , a cause du Roi Thera , des Doriens en 900A.C l’appellation officielle de l’île, en Grec et « Santorin  » depuis la période de l’occupation de l’île ,par des marins Vénitiens en 1500 de notre ère, qui ont donnés le nom de la première église chrétienne, qui ont vue, de l’arrivé sur l’île (Santa Irini ).

Santorin aujourd’hui , est la première destination d’Europe , non seulement a cause de sa culture et de sa beauté, mais aussi grâce a la gastronomie locale et la vie nocturne …
Santorin Grèce offre l’aventure et les origines de la culture Européenne, dans un cadre romantique , dynamique et fatale a la fois.

La beauté magique de Santorin

santorin-theraLorsque le paquebot pénètre dans la rade de Santorin, le panorama qui surgit à vos yeux est, en effet, l’un des plus extraordinaires que l’on puisse découvrir dans toute la Méditerranée. Tout autour, aussi
loin que le regard se porte, des murs de rochers qui s’élèvent à plusieurs dizaines de mètres au-dessus de vos têtes.

De vraies falaises, rouge-marron, brun, violacées parfois, presque métalliques sous le soleil, comme figées dans une convulsion et un essor monstrueux qui se serait soudain pétrifié pour l’éter nité.

La rade, large de plusieurs kilomètres, semble presque complètement fermée. Seules trois grandes brèches permettent le passage de la mer bleue et étincelante, et créent en fait deux iles principales, Thera et Therasia.

Sur les crètes, quelques lignes de cubes blancs, empilés les uns sur les autres,
presque en équilibre au-dessus de l’abime, indiquent la présence de ces villages cycladiques comme on vient de les voir dans les autres iles.

On a brusquement l’impression d’être pris dans une énorme nasse. Avec aussi, le sentiment sourd de se trouver face à un mystère à l’échelle géologique, dû à quelque divinité infernale.

Curieusement, le spectacle naturel est tellement impressionnant que le touriste, presque terrorisé, ne songe pas à venir passer ses vacances à Thera.

Il est pourtant relativement facile de s’y rendre. D’une part, par les ferries-boats qui viennent du Pirée au moins 5 fois par semaine (en environ 10 à 13 heures, suivant qu’ils font escale au passage à Milos, à Syros, Paros, Naxos et los, et qui continuent souvent sur la Crète (Héracléion ou Sithia) et même Rhodes et Karpathos.

Il faut d’ailleurs signaler que, contrairement aux apparences, il est très aisé d’emmener à Thera sa propre voiture, qui peut débarquer très facilement un peu plus au sud, à Athinios; d’autre part, trois fois par
semaine en hiver et presque quotidiennement en été, un vol direct relie Santorin et Athènes, en moins d’une heure.

Comment se rendre à Santorin

santorini-se-rendreMais pour l’instant, vous arrivez comme presque tout le monde, par la mer, le bateau s’est arrêté. Des embarcations vous mènent jusqu’à la petite skala ancrée au pied de la falaise. Des mulets vous y attendent et vous voici immédiatement en train de
grimper, sur leur dos, ce sentier vertigineux qui ressemble plus à un escalier qu’à une route.

A chaque tournant, on serre instinctivement les jambes pour ne pas basculer. Mais les mulets connaissent parfaitement leur chemin. Au-dessous de vous, le paquebot semble rapetisser à vue d’eil. Et c’est l’arrivée au sommet. Brusquement, l’air frais du large, le meltemi vous fouette la figure, tandis que vous découvrez les premières maisons d’un village tout chaulé de blanc qui se dore au soleil de la mer Egée.

Que voir à Santorin

santorini-voirSantorin offre une multitude de choses à faire et de lieux à explorer. Vous pourrez faire de magnifiques promenades le long du bord de la Caldera, des excursions en bateau (à faire absolument), visiter les villages préservés de l’arrière-pays et découvrir les deux sites archéologiques qui donnent un aperçu fascinant de la vie des anciennes civilisations.

La capitale, Fira, est le principal centre d’activité de l’île. Cette ville, très touristique, regorge de boutiques de bijoux et cadeaux, de bars, de restaurants et de cyber-cafés.

Afin de découvrir l’histoire de l’île, visitez le musée archéologique, situé en face de la station du téléphérique, vous pourrez y admirer des pièces provenant des sites de fouilles d’Akrotiri et de l’ancienne Théra, des statues typiquement cycladiques et des sculptures romaines.

Que faire à Santorin

santorin-red-beachCommencez par faire le tour des plages: Sur la côte sud, la magnifique Red Beach, sur la côte Est la frénétique Kamari et à six kilomètres à l’Est de Fira, la plage, la moins fréquentée et la plus familiale de Monolithos,.

Si vous êtes plus endurant, la randonnée de 12 kilomètres entre Fira et le charmant village de Ia (également orthographié Oia), dans le nord de l’île, vaut vraiment la peine.

Prévoyez au moins deux heures pour parcourir le spectaculaire sentier pédestre qui serpente le long de la Caldera.

Essayez le téléphérique entre le port et le centre-ville de Fira – le voyage ne dure que trois minutes mais il est totalement exaltant (et moins épuisant que les 597 marches).

Les Plages de Santorin

santorini-plageSantorin n’est pas, vraiment, réputée pour ses plages. Cependant, ces longues étendues de sable noir volcanique, situées sur la côte Est, ont un certain charme.

Les nombreux vacanciers, utilisant les formules de séjour « tout inclus », font de Kamari, principale station balnéaire, leur lieu exclusif de villégiature.

Mais, même si vous séjournez dans cet endroit touristique populaire, ne manquez pas l’occasion de vous baigner dans la magnifique Caldera, située de l’autre côté de l’île. La pensée, que l’énorme volcan englouti peut entrer, soudainement, en éruption, sous vos pieds, vous procurera une montée d’adrénaline.

Comment se déplacer à Santorin

Se déplacer à Santorin est facile, de nombreux modes de transport s’offrent à vous : Bus, taxi, scooter, cheval ou mulet.
Le meilleur moyen découvrir l’île est de louer une voiture, à condition que vous ne soyez pas un conducteur trop nerveux.

Certaines routes sont très étroites et sinueuses, les bas-côtés ne sont pas sécurisés et surplombent dangereusement de grands précipices
Vous trouverez de nombreuses agences de location (voitures et deux roues) sur l’île, notamment à Fira.

Évitez de vous garer dans le centre-ville de Fira ou sur des emplacements interdits car la police locale vous enlèvera vos plaques d’immatriculation et vous devrez payer une lourde amende, lorsque vous rendrez le véhicule à l’agence de location.

Les principaux centres d’intérêt de l’île sont accessibles en bus, cependant, en haute saison, ceux-ci peuvent être terriblement bondés.

Il est préférable de louer une voiture, si vous souhaitez visiter les deux sites archéologiques importants de l’île, Akrotiri et l’ancienne Théra, parcourir les villages préservés de l’intérieur, profiter du soleil sur les plages de sable noir de la côte Est et explorer la ville d’Oia, située à flanc de falaise, au Nord.